• Présentation • ITKF

Pays affiliés à l'ITKF

Les pays affiiliés à l'ITKF sont les suivants : Afrique du sud, Albanie, Allemagne, Antigua, Autriche, Arménie, Argentine, Australie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Belarus, Belgique, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Croatie, Chypre, Egypte, Espagne, France, Georgie, Grèce, Hollande, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Irlande, Israel, Italie, Japon, Kirghizstan, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Malaisie, Malte, Mexique, Moldavie, Norvège, Ouzbekistan, Panama, Paraguay, Perou, Philippines, Pologne, Portugal, Puerto Rico, Quebec, République Dominicaine, Roumanie, Royaume Uni, Russie, Rwanda, Serbie, Soudan, Slovaquie, Slovénie, Sri Lanka, Suisse, Turkménistan, Tchéquie, Ukraine, Uruguay, USA, Uzbekistan, Vénézuela.

Les pays affiliés à l'ITKF

L’ITKF a été créée en 1965. Elle est issue de l’IAKF (International Amateur Karate Federation) qui a changé de nom en 1985 pour devenir l’ITKF (International Traditional Karate Federation).

Cette Fédération a vocation à organiser et à gérer le Karaté Traditionnel au niveau international. Elle regroupe en son sein pas moins de 100 fédérations nationales, dont 30 pays Européens et près de 16 pays dans lesquels cohabitent sous des agréments gouvernementaux distincts, des fédérations de Karaté Sportif et les fédérations de Karaté Traditionnel.

Sous la direction de Senseï Nishiyama, l’ITKF a organisé le premier championnat du monde en 1968 au Japon, puis en 1970 aux USA et en 1972 à Paris.

Ce développement international a donné naissance a des dérivés du Karaté Traditionnel au premier rang desquels le « Karaté Moderne » (ou Karaté sportif), le Full Contact et le Kick Boxing qui sont des sports de combat pied/poing. Ces nouvelles formes de Karaté ont entraîné la création pour le Karaté Moderne (ou Karaté Sportif) de la World Union of Karate-Do Organizations (WUKO) en 1970.

L’ITKF est la première Fédération internationale à demander au CIO de faire rentrer le Karaté Traditionnel au Jeux Olympiques en 1975. En 1987, le CIO reconnaît l’ITKF comme Fédération développant le Karaté Traditionnel dans le monde.

En raison de l’ampleur de la dérive du Karaté Moderne, le CIO choisit, lors de la 101ème session en 1993, de consacrer la distinction entre les deux sports et reconnaît l’ITKF comme la seule Fédération au niveau international habilitée à organiser et gérer le Karaté Traditionnel, ainsi que la FMK (ex-WUKO) pour la branche Karaté Moderne.

Par la suite en 1997, sous la bienveillance du CIO, l’ITKF et le FMK (ex-WUKO) décident de procéder à une unification en vue de renforcer les chances de la candidature du Karaté pour devenir discipline olympique, il s’agit du WKF. Consacrant les différences entre les deux sports, il est toutefois, précisé à cette occasion que, au sein de cette union, chacune des deux fédérations doit conserver son indépendance. Deux disciplines ne pouvant se contrôler ou s’influencer l’une et l’autre.

Cependant, la WUKO a changé de nom en FMK (Fédération Mondiale de Karaté) qui en anglais devient WKF pour ainsi instaurer la confusion. Mais la WKF définie par le CIO est l’union de l’ITKF et de la FMK (ex WUKO). Ainsi, l’ITKF reste la seule Fédération reconnue au niveau international afin d’organiser et gérer le Karaté Traditionnel.



Copyright © 2011 FKTAMAF